Blog Voyage Scandinavie > Islande > La région du Lac Myvatn

La région du Lac Myvatn

Lac Myvatn Islande

La région du lac Myvatn est un endroit unique d’un point de vue géologique, puisqu’elle est située sur la dorsale atlantique, ce qui rend son activité volcanique assez intense (le volcan Askja est très proche et il y a eu 9 éruptions au cours des 32 dernières années). C’est donc une région très appréciée des volcanologues du monde entier, mais aussi des ornithologues, car c’est un lieu où se croisent les grandes voies de migration des oiseaux, en particulier des canards, qui y nichent. Pour tout cela et pour la grande beauté de ses paysages, l’Islande a été proposée pour faire partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le lac Myvatn est le quatrième plus grand de l’île et est alimenté par des sources souterraines chaudes et froides. Le climat est assez sec et tempéré malgré la latitude à laquelle il est situé. La région doit son nom au lac Myvatn, qui se traduit par « lac des mouches naines », et selon la période de l’année (surtout en été), on peut y trouver de nombreuses mouches, qui ne piquent généralement pas, mais qui sont assez gênantes (il y a généralement des « nuages » de mouches que l’on peut même confondre avec des colonnes de fumée).

Comment se rendre dans la région du lac Myvatn

Le lac Myvatn est situé à l’est d’Akureyri et il n’y a que deux villages à proximité : Reykjahlid au nord-ouest et Skútustadir au sud, qui sont un point de départ pour visiter le lac. Elle est bordée par le périphérique (route n° 1) et la route n° 848, grâce auxquels vous pouvez faire un tour d’environ 37 kilomètres en visitant différentes attractions touristiques, en vous arrêtant pour contempler le paysage, ainsi que pour vous promener. Nous vous recommandons de suivre l’un des nombreux itinéraires de randonnée balisés pour découvrir ces merveilles naturelles.

Où dormir dans la région du lac Myvatn

Vous pouvez trouver un logement à Myvatn (il y a quelques maisons d’hôtes intéressantes), ou dans l’une des petites villes de la région : Reykjahlid et Skútustadir, mais n’oubliez pas de réserver votre logement bien à l’avance car les mois d’été sont très chargés et les prix augmentent. Une autre possibilité est de visiter la région en une journée et de chercher des hôtels à Godafoss (à 26 km), où vous pourrez voir la célèbre cascade le lendemain. Vous avez également la possibilité de chercher un logement à Akureyri, bien qu’elle se trouve à 50 km. Sur notre site, vous pouvez vous renseigner sur les différents types d’hébergement, réserver un hôtel et comparer les prix.

Volcan Askja et cratère Viti

Myvatn est l’une des zones volcaniques les plus jeunes et encore actives d’Islande. En 1875, l’Asjka a éclaté, l’une des plus meurtrières de l’histoire islandaise. Sa caldeira inondée a créé un lac de 11 km2 et de plus de 240 mètres de profondeur, l’Öskjuvatn. En dessous de cette zone se trouve l’un des super-volcans de la terre, similaire au Yellowstone aux États-Unis.

À côté du lac Öskjuvatn se trouve le cratère Viti, connu sous le nom d' »enfer », qui est entré en éruption dans les années 1960. Aujourd’hui, ce volcan est un magnifique lac dont les eaux laiteuses sont maintenues à 28 degrés toute l’année, ce qui en fait un endroit idéal pour les randonneurs.

Route à travers la région du lac Myvatn

Si nous faisons un tour dans le sens des aiguilles d’une montre, nous pouvons nous arrêter à ces sites naturels intéressants : Stóragjá et Grjótagja, le volcan Hverfjall, les « châteaux noirs de Dimmuborgir », la forêt de Hofði, les pseudocraties de Skútustadir, Namaskard,…

Durée approximative de la visite : 7 heures.

Les sources Stóragjá et Grjótagja

Stóragjá et Grjótagja se trouvent près de la région de Namafjall, et sont deux failles qui ont formé des grottes avec des sources d’eau bouillante auxquelles on peut accéder par un escalier très prudent. Certaines personnes se baignent dans ces sources, mais ces derniers temps, les températures sont montées à 70°C-50°C, il faut donc d’abord tester l’eau au cas où elle bouillonnerait. Depuis Stóragjá, deux sentiers balisés mènent à la source Grjótagjá, à travers une petite boulaie. Vous pouvez également rejoindre cet endroit en voiture ou en VTT par deux pistes : l’une part de la rive est de Mývatn et l’autre du périphérique, à l’est de Reykjahlíð.

Volcan Hverfjall

Pour atteindre le volcan Hverfjall, il y a une route de gravier qui mène à un parking. La randonnée est fortement recommandée : elle fait environ 10 km aller-retour. La vue sur le lac Myvatn depuis le sommet du volcan Hverfjall (485 mètres de haut) est impressionnante et de là, vous pouvez également voir les cratères du volcan, qui sont comme des îlots émergeant du lac. Le vent est généralement fort, mais les vues spectaculaires valent la peine d’être montées.

Les châteaux noirs de Dimmuborgir

Les châteaux noirs de Dimmuborgir sont des formations naturelles de lave noire qui se sont solidifiées à différentes hauteurs, en raison du contact avec d’autres matériaux humides (en fait, ce sont les restes d’un lac de lave). Ils ont des formes différentes, très curieuses, parfois trouées, qui forment un véritable labyrinthe de lave solidifiée qui s’étend sur 2 kilomètres. Certains gènes ont donné un nom à ces formations, la plus connue est « Kirkja » (église en islandais) car elle a une forme similaire à une chapelle. Il existe trois itinéraires très bien indiqués par des flèches de couleur : Litli Hringur, à quinze minutes, Stóri hringur, à vingt minutes et le « Cercle de l’église » (Kirkjuhringur), à une heure environ. Il existe également un centre avec une cafétéria et une boutique de souvenirs.

La forêt de Höfði

Il n’y a pas beaucoup d’arbres en Islande, aussi les Islandais tentent-ils de préserver les quelques forêts qui s’y trouvent, comme Höfði, une forêt de bouleaux et de sapins, à quelques kilomètres au sud des châteaux noirs de Dimmuborgir. C’est un très bel endroit, puisque la forêt se trouve à côté du lac Myvatn. De là, vous pouvez voir des piliers de lave dans l’eau appelés « klasar », une curiosité géologique.

La grotte de lave de Lofthellir

Au nord du lac se trouve la grotte de lave de Lofthellir. Une étrange et curieuse formation volcanique, pleine de lave naturelle et de sculptures de glace. Un lieu mystérieux et magique.

Les pseudo cratères de Skútustadir

Dans la partie sud du lac Myvatn se trouvent les pseudo cratères de Skútustaðir, qui sont des collines de lave herbeuses et qui doivent leur forme étrange au contact entre les eaux du lac Myvatn et une rivière de lave qui a généré des gaz explosifs en faisant bouillir le liquide. Des pseudo cratères entourent le lac, bien que la plupart se trouvent à Skútustadir. Certains ont un diamètre de 200 mètres et d’autres ne font que deux mètres environ. L’itinéraire à travers les pseudo-démocrates de Skútustaðir peut être fait en moins d’une heure. Cependant, il y a une autre façon d’apprécier ces étranges formations, en survolant la région dans de petits avions qui vous permettent d’avoir un point de vue différent.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *