Blog Voyage Scandinavie > Islande > La Marijuana en Islande

La Marijuana en Islande

Marijuana Islande

La possession, la culture, la vente et la consommation de marijuana sont toutes illégales en Islande. En particulier, la possession, la culture et la vente de cette drogue sont lourdement pénalisées ; toute personne surprise à faire ces choses en Islande s’expose à une peine de prison.

Cependant, lorsqu’il s’agit de consommer de la marijuana, les autorités islandaises ont tendance à imposer de lourdes amendes plutôt que des peines de prison aux primo-délinquants. D’autre part, les sanctions pour possession de marijuana varient en Islande, en fonction de la quantité sur la personne. Pour un premier délit, une personne prise en possession d’un gramme de marijuana en Islande peut s’attendre à payer 35 000 couronnes (l’équivalent d’environ 550 euros). Toutefois, les quantités supérieures à 0,5 kilogramme (une livre) entraîneront une peine de prison d’au moins trois mois.

Apporter de la marijuana en Islande

Le transport de marijuana en Islande est également illégal. Les voyageurs surpris à introduire de la drogue dans le pays peuvent se voir infliger des mois de prison, voire des années s’ils en font entrer une grande quantité en contrebande.

Les douaniers islandais sont vigilants et cherchent la marijuana dans les valises des voyageurs qui entrent dans le pays. Toute marijuana trouvée sur un individu lors de son passage à la douane sera confisquée par les douaniers islandais, et la police sera appelée.

Dans certains cas, le gouvernement islandais peut décider d’interdire l’entrée dans le pays aux personnes qui enfreignent plusieurs fois les lois sur la marijuana.

La marijuana à usage médical en Islande

L’utilisation d’un type particulier de marijuana médicinale constitue une exception étroitement contrôlée aux lois islandaises sur la marijuana. Bien que l’utilisation de la marijuana à des fins médicinales soit interdite en Islande, quelques types de produits pharmaceutiques à base de cannabis sont autorisés.

Il s’agit notamment du spray Sativex, par exemple, qui peut être prescrit aux patients atteints de dystrophie musculaire. Toutefois, ces produits pharmaceutiques ne peuvent être obtenus que sur prescription de neurochirurgiens agréés. Il est donc fortement recommandé aux voyageurs qui souhaitent introduire dans le pays des médicaments à base de marijuana, sous quelque forme que ce soit, de vérifier auprès des autorités douanières islandaises s’ils peuvent être autorisés à introduire leurs médicaments dans le pays.

Application des lois sur la marijuana en Islande

Lorsqu’il s’agit d’appliquer les lois sur la marijuana, la police islandaise est elle-même soumise à des contraintes. Les policiers islandais n’ont pas le pouvoir général d’arrêter et de fouiller qui ils veulent. Dans ce pays, la police ne peut fouiller que les personnes qu’elle juge raisonnablement suspectes.

Il est frappant de constater qu’à part le meurtre, les seuls délits qui resteront dans le casier judiciaire d’un citoyen islandais sont les délits liés à la drogue. Cependant, le fait que des personnes continuent d’être arrêtées pour possession de marijuana indique qu’il existe une culture de production et de consommation de cette drogue en Islande.

En fin de compte, cela ne vaut pas la peine d’essayer d’apporter de la marijuana en Islande ou de l’acheter une fois sur place. Les conséquences d’être pris à consommer, distribuer, cultiver ou posséder cette substance ne valent tout simplement pas ses effets.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *